Blog de la section socialiste de Clamart

Blog de la section socialiste de Clamart

Dans l'actualité

L’EDUCATION PRIORITAIRE

Le par

Il y a quelques jours, la ministre de L’Education nationale, Najet Vallaud-Belkacem a dévoilé sa réforme de l’Education prioritaire qui prendra effet à la rentrée 2015. Pourquoi une « éducation prioritaire  » ? Tout simplement parce que c’est en France que les résultats scolaires sont les plus dépendants de l’origine sociale. Il s’agit donc de donner « plus » à ceux qui ont « moins ». Donner aux établissements qui accueillent le plus de difficultés sociales et scolaires des moyens supplémentaires en diminuant les effectifs, en favorisant la scolarité dès trois ans, en mettant plus d’adultes … Mais aussi en attribuant aux enseignants une allocation spécifique pour qu’ils restent un certain temps dans ces établissements. La ministre a dévoilé

Deux bonnes nouvelles pour les transports en commun en Ile-de-france et à Clamart

Le par

Aujourd'hui, nous pouvons fêter de bonnes nouvelles pour les transports en commun, en Ile de France et à Clamart : La Région Ile de France a adopté le passe Navigo Unique à 70 €, abolissant ainsi les zones tarifaires, dès la rentrée de septembre 2015. Il s'agissait d'une promesse du Président Jean-Paul Huchon, elle est désormais tenue grâce aux efforts de rigueur budgétaire de la Région, des entreprises et de la Chambre du Commerce régionale. Cette mesure de justice sociale permettra de faciliter la mobilité des francilien-nes dans toute la région, de faire des économies (le prix de la carte Navigo actuelle passe de 67,10 € en zone 1-2 à 113 € en zone 5),

Prochaine séance du Conseil municipal de Clamart : mercredi 10 décembre 2014

Le par

Le prochain conseil municipal de Clamart est convoqué demain 10 décembre à 19h en salle du Conseil. Seront essentiellement examinées des affaires immobilières, M. Berger mettant fin à bon nombre d’opérations de construction de logements sociaux et les remplacent par des opérations privées, confiées à ses amis promoteurs. Un dossier méritera un débat important : le projet d’implanter dans un 1er temps 20 caméras de vidéo-surveillance sur le territoire de Clamart, pour un montant de 710 000 euros pour la seule année 2015. En outre, comme chaque année, une avance sur les subventions doit être attribuée au associations, afin de leur permettre de fonctionner en attendant le vote définitif du budget prochain.   Enfin, les élus du

M. Berger se prend pour un shérif de banlieue

Le par

La police municipale de Clamart veut concurrencer l’antigang   Le grand projet du nouveau maire, M. Berger, consiste à transformer la police municipale de Clamart en une brigade de 20 agents, qui travailleraient 24h/24 et 7 jours sur 7. Il l’avait promise « équipée », mais nous ignorions alors son projet, tant il l’évoquait des pudeurs de jeune fille. Aujourd’hui, nous sommes un peu plus informés, grâce aux annonces de marchés publics publiées dans les revues spécialisées.   Dès le mois de septembre dernier, le maire a recruté un ancien garde du corps de Jean-Marie Le Pen comme chef de la police municipale, passé par le Plessis-Robinson, pour encadrer ce nouvel escadron. Ce fonctionnaire avait déjà

le nouveau maire en visite des quartiers du Haut-Clamart

Le par

Monsieur le Maire rend visite aux quartiers du Haut-Clamart   La semaine dernière Monsieur Berger a présenté ses projets aux habitants du quartier Trivaux Garenne 3F. Au moins deux cents personnes, du jamais vu, s’entassaient dans la Maison de quartier. Un public majoritairement conquis d’avance aux propos qu’allait pouvoir tenir Monsieur Berger et qui était prêt à en découdre si nécessaire avec les opposants éventuels.   J’ai découvert, éberluée, que tous les projets de constructions d’immeubles engagés par la précédente municipalité seraient modifiés !  Moins de logements sociaux, des façades revues sur les immeubles pour  «  préserver l’identité architecturale de Clamart ».  Les architectes urbanistes ont-ils été  mis à contribution pour définir l'identité architecturale de notre

Nous avons sauvé la Maison de quartier du Petit-Clamart

Le par

Grâce à notre vigilance et à la mobilisation des habitants autour de l'association Agir Pour Clamart, M. Berger a été contraint de renoncer à son projet de destruction de la maison de quartier du Petit-Clamart et de l'annoncer publiquement au cours de la réunion de quartier Trivaux-La Garenne hier soir. Après avoir prétendu, dans un premier temps, qu'il ne s'agissait que d'une rumeur, puis envoyait son adjoint pour dire (par courrier et affichage) qu'il s'était opposé à ce projet, il a été contraint de reconnaître que le conseil municipal l'avait bien voté le 11 juillet 2014, et que la délibération portant suppression de cette Maison de quartier était une « erreur

Travail et financement des solidarités

Le par

Depuis deux siècles, le progrès technique a formidablement amélioré la productivité du travail. Cette évolution va, inéluctablement, se poursuivre et se généraliser. L'homme développe des machines aptes à prendre en charge des tâches de plus en plus complexes et autonomes. Dans le même temps, la fraction du temps de vie consacrée au travail  a fortement diminué dans les pays industrialisés ; cette évolution, marquée en France au début du siècle par l'abaissement  de la durée légale du travail sous l'impulsion du gouvernement socialiste, va, elle aussi, se poursuivre. L'amélioration de la productivité est un atout pour l'humanité, mais conduit à s'interroger sur l'avenir du travail. Or le travail est pour nous non seulement

LA SEMAINE DE L’ÉGALITÉ RÉELLE

Le par

Cette semaine, du 10 au 17 octobre, est organisée la semaine de l’égalité professionnelle qui vise à sensibiliser et mobiliser l’ensemble des acteurs du monde professionnel, partenaires sociaux, entreprises, collectivités, associations et l’État sur a nécessaire réalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le milieu professionnel.   Il est désormais traditionnel, malheureusement, de rappeler que les écarts de salaire demeurent importants entre les hommes et les femmes (24 %), que seuls 12 % des métiers sont mixtes et que les femmes ne représentent toujours pas plus de 30 % des créateurs d'entreprises.   Cette semaine de l’égalité professionnelle, la deuxième du genre, intervient deux mois après le vote de la loi du

Clamart Plus décode le Clamart Infos d’Octobre : Clamart-sous-Plessis, c’est parti !

Le par

Un Clamart Infos ce mois-ci très révélateur du devenir de notre commune, avec une grande question : Clamart va-t-elle être avalée par le Plessis-Robinson ? Car une chose est désormais certaine, le modèle robinsonnais est bien importé à Clamart ! Clamart Plus décrypte avec tristesse ce moment où notre ville a perdu son âme…   Copier-coller   Naïveté quand tu nous tiens… Je pensais que le nouveau maire ferait un peu gaffe à ce que Clamart ne se transforme pas complètement en Plessis-Robinson, la ville de son patron, son modèle. Qu’il n’était pas possible de faire un pur et simple copier-coller. Par exemple, je me disais que s’il avait du fric à foutre sur le trottoir

DROIT DE VOTE DES ÉTRANGERS AUX ELECTIONS LOCALES

Le par

Lors de son assemblée générale le 18 septembre dernier, la section du parti socialiste de Clamart a adopté à l'unanimité une motion de soutien aux initiatives prises par le président de la République et le 1er secrétaire du parti en faveur du droit de vote et d'éligibilité des étrangers aux élections locales. Ce texte est également une contribution de la section aux Etats généraux du parti socialiste, permettant de contribuer à la réflexion de notre parti aux débats de société, liés à la citoyenneté, dont les socialistes dont les porteurs. En tant que socialistes, nous sommes convaincus que les avancées démocratiques,

Clamart Plus décode le Clamart Infos de la rentrée

Le par

3 mois sans Clamart Infos, ce fut une éternité ! Son retour tant attendu va au-delà de nos espérances : ce n’est plus un journal municipal, c’est Pif gadget… A lire au second, voire au troisième degré. Clamart Plus décrypte ce numéro d’anthologie… -        Clamart Plage vu par Charles-Henri de Reuteuteu « Je m’appelle Charles-Henri. Marié et père de 4 enfants (Jean-Eudes, Gontran, Anne-Eugénie et Marie-Bénédicte), je suis cadre très très supérieur et je suis propriétaire d’une magnifique bâtisse dans la rue la plus huppée de Clamart. Jusqu’à cet été, nous n’allions jamais à Clamart Plage. Trop de monde, trop d’enfants, trop de bruit, trop d’odeurs… Dieu merci, mon ami Jean-Didier est arrivé

Rentrée scolaire 2014 à Clamart, un véritable chaos

Le par

Nous avons interrogé Eric Catto, le père d'une jeune élève qui a fait la rentrée à Clamart et se montre particulièrement critique à l'égard de la nouvelle municipalité UMP après ces 15 premiers jours. Pour autant, il espère des améliorations, propositions des solutions.   PS : Vous êtes parent d'une petite fille de 8 ans scolarisée à Clamart à l'école Senghor. Comment s'est passée la rentrée de manière générale ? EC : Cette rentrée était très attendue par les familles clamartoises, pour les enfants aussi après deux mois de vacances. Un point positif : tous les postes ont été pourvus, la règle une classe, un enseignant a été respectée, même au delà avec deux enseignants en plus.

3e RENTREE SCOLAIRE DE LA REFONDATION DE L’ECOLE

Le par

Parce que l’Ecole de la République développe le vivre ensemble, forme les citoyens et acteurs économiques, sociaux  et culturels de demain,  contribue à  mieux connaître le monde et à affiner son sens critique, elle se doit d’être  au centre des préoccupations du Gouvernement socialiste. Depuis 2012, la refondation de l’Ecole est la priorité du gouvernement - après  la maltraitance de l’école infligée par les gouvernements de droite successifs qui n’ont pas hésité à supprimer  plus de 80.000 postes, à mettre en place  une organisation de la semaine sur 4 jours de 2008 à 2012  préjudiciable aux enfants et à sacrifier la formation des enseignants. Initiée par Vincent Peillon, affinée par Benoît Hamon,

LES 100 ANS DU MEURTRE DE JEAN JAURES

Le par

A l’heure où toutes les voix de la politique française rendent un hommage vibrant à Jean Jaurès à l’occasion du 100ème anniversaire de sa mort, où nous assistons émus par la sincérité des déclarations du Président Hollande et de Jean-Christophe Cambadélis, outrés par les basses récupérations politiciennes de Nicolas Sarkozy et de Philippe Alliot du Front national, nous souhaitons, les socialistes de Clamart, nous souvenir de ce moment où, le 6 décembre 2009, la municipalité a posé une plaque commémorative en dehors de toute exhorte mémorielle, sur le mur du CCAS, au 55 rue Jean Jaurès, avec cette phrase :

Les derniers contenus multimédias