Blog de la section socialiste de Clamart
Blog de la section socialiste de Clamart



Prochaine séance du Conseil municipal de Clamart : mercredi 10 décembre 2014

Posté le par 0 commentaire

Le prochain conseil municipal de Clamart est convoqué demain 10 décembre à 19h en salle du Conseil.

Seront essentiellement examinées des affaires immobilières, M. Berger mettant fin à bon nombre d’opérations de construction de logements sociaux et les remplacent par des opérations privées, confiées à ses amis promoteurs.

Un dossier méritera un débat important : le projet d’implanter dans un 1er temps 20 caméras de vidéo-surveillance sur le territoire de Clamart, pour un montant de 710 000 euros pour la seule année 2015.

En outre, comme chaque année, une avance sur les subventions doit être attribuée au associations, afin de leur permettre de fonctionner en attendant le vote définitif du budget prochain.

 

Enfin, les élus du groupe Ensemble pour Clamart interrogeront le maire sur les affaires municipales, étant rappelé qu’ils ne peuvent poser qu’une question par conseiller-ère.

 

 

Philippe Kaltenbach interrogera le nouveau Maire de Clamart, Jean-Didier Berger, sur sa décision de repeindre en vert le mobilier urbain de la commune :

Monsieur le Maire,

C’est avec une grande stupéfaction qu’à leur retour de vacances de cet été, les Clamartois ont découvert que vous avez décidé de repeindre le mobilier urbain en vert, en utilisant le même vert que la ville voisine du Plessis-Robinson.

D’ores et déjà, vous avez commencé par les quartiers de La Plaine et du Jardin Parisien, repeignant les barrières, potelets, feux tricolores, d’une peinture verte sur des mobiliers parfois récents et laqués en usine.

D’ores et déjà, si vous entendez repeindre ainsi intégralement le mobilier urbain de la ville, aussi bien tous les poteaux, candélabres, panneaux d’indication, grilles des stades et des jardins, on peut estimer ces travaux à près d’1 M€. Je précise que pour la partie candélabres, l’agglomération Sud de Seine est en train de provisionner 300.000 euros à votre demande sur l’enveloppe de dépenses attribuée à Clamart et cet argent ferra bien sur défaut pour d’autres dépenses comme par exemple celles nécessaires aux équipements culturels Clamartois dépendant de Sud de Seine.

J’ai constaté par ailleurs que vous avez engagé des procédures de mise en concurrence afin de passer des marchés de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement des espaces publics pour un montant de 205 K€ estimés, ainsi que programmé l’acquisition de nouveaux mobiliers urbains (barrières, potelets, bancs, panneaux de police…) pour un montant de 400 K€ annuels durant quatre ans, ce qui nous conduit à la somme exorbitante de 1,6 M€ pour ce type de prestation.

À l’heure où l’État diminue les dotations aux collectivités territoriales, où la crise économique se fait ressentir de manière cruelle pour nos concitoyens les plus faibles, où il est nécessaire de faire un effort majeur en faveur du service public de l’éducation et de nos écoliers, où nos associations locales, si actives sur le terrain, agissant pour tous les clamartois, ont de plus en plus besoin du soutien de notre commune, vous avez décidé de dépenser plus de 3 M€ à des fins purement esthétiques, repeignant du mobilier urbain de bleu en vert, sans aucune utilité.

Je vous demande de bien vouloir nous indiquer comment vous comptez financer ainsi ces dépenses inutiles et dans quel budget vous comptez désormais opérer des coupes drastiques pour dégager ces 3 M€ nécessaires à la réalisation de ce que beaucoup de Clamartois qualifie de caprice.

 

Françoise Morgère reviendra sur le projet de suppression de la Maison de Quartier du Petit Clamart voté à la demande du maire le 11 juillet 2014 et auquel il a publiquement renoncé sous la pression des habitants :

Monsieur le Maire,

En sa séance du 11 juillet 2014, le Conseil municipal a étudié la question n○10 intitulée: » Approbation d’un avenant n○2 au marché de maîtrise d’œuvre pour les travaux de reconstruction des équipements du campus Tribaux – garenne sis 45 rue du Commandant Duval -prestations complémentaires autorisation de Monsieur le Maire à signer l’avenant n○2. »

Cette proposition a été adoptée à la majorité, 7 voix contre du groupe Ensemble pour Clamart et 2 abstentions du groupe Clamart citoyenne.

Or contrairement à ce que vous avez dit en séance, nous n’avons pas voté contre un projet que nous avions nous même lancé. Nous avons voté contre cet avenant n○2 qui inscrivait noir sur blanc le projet de suppression de la maison de quartier du Petit Clamart.
De nombreux Clamartois, en particulier les habitants du quartier Garenne-Trivaux- se sont émus de cette proposition et ont vivement protesté. En effet, ils apprécient cet équipement de proximité pour les activités qu’il propose, pour la possibilité d’y fêter des événements familiaux.

Cette inquiétude, ils vous en ont fHôtel de Ville Clamartait part lors des réunions publiques dans les différents quartiers, particulièrement à Garenne – Trivaux -3F.

Vous avez voulu les rassurer en disant que vous ne vouliez pas démolir la maison de quartier. C’est une « erreur de rédaction », une simple « hypothèse » d’un architecte.
Mais cette phrase: Modification des espaces extérieurs sur le parvis (rétrocession d’emprise foncière supplémentaire par suppression de la maison de quartier et ré aménagement du parvis) figure toujours in extenso dans le corps du texte de l’avenant n○2, approuvé par votre majorité.
Ma question est la suivante:

Quand allez-vous mettre cet avenant en conformité avec vos propos tenus en réunion publique ? Quand allez-vous proposer au Conseil une délibération modificative avec un avenant où ne figurera plus « suppression de la maison de quartier » ?

 

Soyez le premier à commenter cet article  >