Blog de la section socialiste de Clamart
Blog de la section socialiste de Clamart



3e RENTREE SCOLAIRE DE LA REFONDATION DE L’ECOLE

Posté le par 0 commentaire

Parce que l’Ecole de la République développe le vivre ensemble, forme les citoyens et acteurs économiques, sociaux  et culturels de demain,  contribue à  mieux connaître le monde et à affiner son sens critique, elle se doit d’être  au centre des préoccupations du Gouvernement socialiste.

Depuis 2012, la refondation de l’Ecole est la priorité du gouvernement – après  la maltraitance de l’école infligée par les gouvernements de droite successifs qui n’ont pas hésité à supprimer  plus de 80.000 postes, à mettre en place  une organisation de la semaine sur 4 jours de 2008 à 2012  préjudiciable aux enfants et à sacrifier la formation des enseignants.

Initiée par Vincent Peillon, affinée par Benoît Hamon, la refondation de l’école va être mise en œuvre par Najat Vallaud-Belkasem, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Les nouveaux rythmes scolaires, trop souvent résumés par les media aux Nouvelles Activités Périscolaires ou NAP, vont certes modifier  les habitudes des écoliers français et de leur famille mais surtout, ils vont favoriser un meilleur apprentissage, en phase avec les rythmes biologiques des enfants.  L’accompagnement des communes dans la mise en place des NAP montrera quelle place sera accordée par les municipalités aux écoliers dans la vie de la cité. Nous avons de sérieuses interrogations sur le sujet à Clamart….

Mais les nouveaux rythmes hebdomadaires sur 9 demi-journées ne constituent pas le seul élément de la refondation de l’école. Plus de 4.000 nouveaux postes d’enseignants ont été créés pour cette rentrée, la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, abandonnée par la droite, est relancée parce que facteur d’intégration et de lutte contre les inégalités, les futurs enseignants bénéficient d’une formation adéquate dans les Ecoles Supérieures du Professorat et de l’Education, la scolarisation des enfants porteurs d’un handicap est facilitée par un nombre croissant d’AVS.

Cette refondation va se poursuivre avec la mise en œuvre des nouveaux programmes, d’une réflexion sur l’évaluation des apprenants, la labellisation des nouveaux campus des métiers, de nouvelles relations entre le système scolaire et le monde économique et la lutte contre le décrochage.

Enfin, le plan d’action pour l’égalité entre les filles et les garçons à l’école, n’en déplaise aux partisans d’un ordre réactionnaire, sera développé à partir des expérimentations conduites durant l’année qui vient de s’écouler.

Bonne rentrée à tous !   

Marie-Anne BOYER, conseillère municipale

Soyez le premier à commenter cet article  >