Blog de la section socialiste de Clamart
Blog de la section socialiste de Clamart



Clamart Plus décode le Clamart Infos

Posté le par 0 commentaire

Très instructif, ce Clamart infos du mois de mai 2014, avec un dossier sur un acte essentiel de la vie de la commune : le budget.  Mais pour bien tout comprendre, encore faut-il savoir lire entre les lignes… Petit décryptage.

 

–         C’est la faute à…

Ce qui ne changera jamais avec la droite, c’est que c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre. La canicule, c’était la faute à Météo France. La crise économique, c’était la faute aux 35 heures.

Ici, on nous explique en long (dans l’édito du maire), en large (dans l’interview de l’adjoint aux finances) et en travers (dans la tribune de la majorité) que si leur programme financièrement irréaliste et irréalisable ne pourra pas être mis en œuvre, c’est la faute aux socialistes ! Fallait bien trouver un coupable…

–         Quand on ajoute des patates et des carottes…

 

La dette à Clamart est toujours inférieure à celle des villes du Département. Mais cela, la droite ne peut pas l’accepter. Certes, la reconstruction du campus, pour un coût total de 50 millions d’euros, a lourdement greffé la dette de la ville (+ 30 millions d’euros cette année), mais la situation reste malgré tout très acceptable. Alors, il fallait bien trouver des stratagèmes pour faire croire au pire.

La solution, c’est d’ajouter à la dette de Clamart, une partie de la dette de Sud de Seine, puisque Clamart est à Sud de Seine, et les investissements que l’EPF 92 a réalisé à Clamart !

Plus c’est gros plus ça passe ? Allons donc au bout de ce raisonnement absurde : ajoutons la dette du Département (puisque Clamart est dans le 92), de la Région (puisque Clamart est en Ile-de-France) et de l’Etat (puisque Clamart est en France) ! Démagogie et manipulation, quand tu nous tiens…

 

–         C’est pas la crise pour tout le monde

 

Question carambar : qu’est-ce qui a plus que doublé en un mois ?

Réponse : les indemnités des élus de Clamart !

De 200000€ annuels sous Kaltenbach, les indemnités des élus sont passées à 430000€ sous Berger ! Face à la gronde qui monte, vite, un encart pour publier, en toute transparence, les indemnités des élus. On découvre alors que le pauvre Maire ne perçoit que 2402,34 € net (vous apprécierez le souci du détail) ! Sauf que…

Pour gonfler la dette de la ville, il n’hésite pas à lui imputer celle des autres structures. Mais pour ses émoluments, pas question d’ajouter les patates à sa carotte. Et pourtant…

Il a juste oublié de signaler qu’à ses 2400 € de la Mairie, s’ajoutent quelques 5000 € provenant de Sud de Seine et de la Région ! Au total, le nouveau Maire perçoit près de 7500 € par mois. C’est le montant maximumautorisé par la loi pour un élu local. Son indemnité de Maire ne pouvait donc pas dépasser 2402,34 € (car il ne laisse surtout pas une miette !). En clair, il est au max !

 

–         Qui veut gagner des millions (et qui va les payer) ?

 

La « situation catastrophique des finances de la ville » dixit le nouveau maire, ne doit pourtant pas occulter la priorité des 53 000 Clamartois : sortir 25 millions d’euros de leurs poches pour viabiliser les terrains du Plessis-Robinson. Les études pour l’enfouissement de la ligne haute tension vont bientôt débuter.

Pas de temps à perdre en effet. Chaque mois de perdu est une manne financière en moins dans le porte-monnaie du patron robinsonnais du maire clamartois. Clamart-sous-Plessis, c’est maintenant !

 

–         Amis promoteurs, vous êtes chez vous

 

L’art de la rhétorique. On les appelle aussi éléments de langage. Dans le Clamart Infos, ils résonnent aux douces expressions d’ « imaginer des solutions pour mieux utiliser l’espace restant », ou de « mise en œuvre d’un urbanisme choisi ».

Mais au fond, tous veulent dire la même chose : livrer la ville aux promoteurs pour bétonner. C’est le sens de la modification du PLU qui vient d’être lancée à la va-vite. Parce que les promoteurs, c’est comme le maire du Plessis-Robinson avec sa ligne haute tension : ca ne peut pas attendre !

 

–         Dormez les enfants, on s’occupe de tout…

 

Les premiers sacrifiés du changement de majorité sont les enfants clamartois, à double titre.

Le premier concerne la réforme des rythmes scolaires. Au détour de 6 malheureuses lignes sans intérêt, on devine des changements douloureux. Ils le seront. L’intérêt de l’enfant ? On s’en fout ! Les 18 mois de concertation et les 2 consultations menées en direction des acteurs éducatifs et des parents par la précédente équipe ? On s’en fout !

Désormais, les seuls objectifs de la réforme des rythmes scolaires à Clamart consistent à faire des économies et à permettre aux familles les plus aisées de partir en week-end dès le vendredi midi.

Le second concerne le personnel municipal. « Je mettrai fin à la gabegie des employés communaux » disait le candidat Berger. Le Maire Berger va pour une fois respecter son engagement. Des coupes sombres sont annoncées dans les services, mais le Clamart Infos n’en dit pas davantage. On le fait à sa place.

Les plus gros services municipaux seront les principaux touchés. Il s’agit de la Petite Enfance, de l’Enfance et de la logistique scolaire. En clair, il y aura moins de personnels dans les crèches, moins d’animateurs dans les centres de loisirs et moins d’ATSEM dans les écoles ! Mais rassurez-vous, on enterre toujours la ligne haute tension…

 

–         Le doigt à l’opposition

 

Isabelle Rakoff doit se sentir bien seule. C’est l’unique élue de l’opposition qui siègera dans un organisme, suite aux délibérations du Conseil municipal du 11 avril. Bon, la droite n’avait pas trop le choix, au CA du CCAS, c’est une obligation !

Pour le reste, rien ! Pas même une petite place au pourtant stratégique Conseil d’exploitation de l’Office du Tourisme. Pour faire de bonnes affaires, mieux vaut rester entre amis !

A part ca, soit le nouveau maire dispose du don d’ubiquité, soit il n’accorde aucune confiance à ses élus car il siège dans la plupart des organismes. Transparence qu’il disait !?

 

–         Après la Pravda, le Figaro

 

Et dire qu’ils se plaignaient de voir la tête de Kaltenbach  partout dans le Clamart Infos…

Photo du nouveau Maire : 6

Photos des nouveaux élus de la majorité : 12

Photos des nouveaux élus de l’opposition : 0

Et en prime, une nouvelle série : le nouveau maire en photo avec ses amis. Ce mois-ci, c’est André Santini, le Maire condamné d’Issy-les-Moulineaux. On attend impatiemment la nouvelle guest star du mois prochain. Moi, je parie sur Balkany !

 

 

Allez encore 70 mois à tenir dans ma ville de droite…

 

Clamart Plus

Soyez le premier à commenter cet article  >