Blog de la section socialiste de Clamart
Blog de la section socialiste de Clamart



0

Installation du Conseil municipal de Clamart, la prochaine gueule de bois des Clamartoises et des Clamartois

Posté le par

Ce matin, avaient lieu devant une assistance nombreuse l’installation du nouveau conseil municipal de Clamart, de ces élus ainsi que l’élection du maire et de ses adjoints à la suite des élections municipales du 23 mars dernier qui a vu l’UMP remporté les suffrages.   Ce fut sans aucune surprise que nous avons constaté une assistance nombreuse venue du Plessis-Robinson, avec à sa tête le maire Philippe Pemezec, pour adouber son employé de la SEMPRO ? En revanche, c’est avec une véritable crainte que nous avons réalisé in vitu que ce sont les plus vieux des Clamartois les plus réactionnaires, qui ont porté cette équipe UMP aux commandes de la mairie pour décider désormais

0

Installation du Conseil municipal de Clamart, la prochaine gueule de bois des Clamartoises et des Clamartois

Posté le par

Ce matin, avaient lieu devant une assistance nombreuse l’installation du nouveau conseil municipal de Clamart, de ces élus ainsi que l’élection du maire et de ses adjoints à la suite des élections municipales du 23 mars dernier qui a vu l’UMP remporté les suffrages. Ce fut sans aucune surprise que nous avons constaté une assistance nombreuse venue du Plessis-Robinson, avec à sa tête le maire Philippe Pemezec, pour adouber son employé de la SEMPRO. En revanche, c’est avec une véritable crainte que nous avons réalisé in situ que ce sont les plus vieux des Clamartois les plus réactionnaires, qui ont porté cette équipe UMP aux commandes de la mairie pour décider désormais

0

Le parquet de Nanterre procède à des vérifications sur les attributions de logements sociaux par le Conseil général des Hauts de Seine pour répondre aux « souhaits » du candidat UMP à Clamart, Jean-Didier Berge, en vue d’une possible enquête préliminaire.

Posté le par

Selon Le Parisien Une lettre de Patrick Devedjian et le témoignage d'une Clamartoise laisseraient à penser que M. Berger promettrait des faveurs, à savoir l'attribution d'un logement par le CG92, en contrepartie de leur voix aux élections municipales de Clamart. Une plainte et un témoignage le mettraient en cause. Le Parquet de Nanterre envisage d'ouvrir une enquête préliminaire sur ces faits dès vérifications des éléments apportés au dossier.   Delphine Krust                              

0

La nouvelle manipulation de l’UMP pour masquer une affaire d’achat de voix contre des logements sociaux

Posté le par

Aux abois à quelques jours du premier tour des élections municipales, le candidat UMP à Clamart anticipe d’ores et déjà sa défaite et multiplie les procédures. Alors qu’un témoignage l’accuse de proposer des logements sociaux en échange de faveurs électorales et qu’un courrier du président du Conseil général confirme que des logements sont attribués à Clamart au seul souhait du candidat UMP, il utilise les méthodes de l’UMP pour essayer d’allumer un contre-feu en créant une pseudo-affaire. Il dénonce le comité de soutien de Pierre Ramognino, qui comprend plus de 1000 Clamartois, en affirmant que deux Clamartois ont vu leur nom apparaitre sans

0

Droit de réponse au dossier calomnieux de l’Express

Posté le par

À la suite de la publication d'un dossier paru dans l'édition régionale de l'Express le 13 novembre 2013 scandaleusement à la charge du Sénateur-maire Socialiste de Clamart et de la section du parti, Philippe Kaltenbach a obtenu la publication d'un droit de réponse. Ce droit de réponse a été publié dans l'édition régionale de l'Express « Boulogne » parue hier, mercredi 12 mars 2014. Ainsi que vous le constaterez, toutes les accusations et calomnies portées à notre encontre par la journaliste et son Journal, qui relayaient complaisamment les rumeurs de l'opposition et d'autres aigris, sont sans fondement. Philippe Kaltenbach a par ailleurs engagé une procédure en justice pour atteinte à la présomption d'innocence

0

Monsieur Copé propose la transparence des comptes des partis politiques : Chiche, commençons par les micros partis de l’UMP du 92.

Posté le par

À l’occasion d’une conférence de presse, Monsieur Copé hier à proposer avec fermeté que les partis politiques publiaient l’intégralité de leur compte. Cette démarche, pour nouvelle de sa part qu’elle soit, méritent notre soutien de manière générale et, tout particulièrement, en ce qu’elle concerne non pas seulement les grands partis politiques mais également les micros partis.   Or, justement, les responsables du parti UMP ont pour pratique généralisée de créer chacun leur micro parti, leur permettant d’encaisser des dons défiscalisés de généreux financier, en toute opacité. Dans notre département des Hauts-de-Seine, cette pratique a pignon sur rue. Balkany, Pemezec, Berger dans