Blog de la section socialiste de Clamart
Blog de la section socialiste de Clamart



0

L’UMP en régime de croisière : une imposture hebdomadaire

Posté le par

L'imposture de la semaine 39 concerne l'absentéisme des agents des collectivités territoriales. M. Berger déplore le "sur-absentéisme" chez les agents municipaux non titulaires, signalé par la Chambre Régionale des Comptes en 2010.   Ce rapport est disponible en Mairie pour tous les habitants. Le tableau qu'on y trouvera signale effectivement que les non titulaires à Clamart ont eu plus d'absences que pour l'ensemble de la petite couronne parisienne.   Il est normal que la Chambre se limite à ce constat : elle n'est pas là précisément pour faire des compliments. Mais dans le même tableau, les colonnes d'à côté font ressortir que, pour les agents titulaires, les absences à Clamart sont, au contraire, nettement

0

Quand l’UMP de François Fillon flirte avec le FN de Marine Le Pen, qu’en est-il à Clamart ?

Posté le par

Depuis le quinquennat de Nicolas Sarkozy et son discours de Grenoble, nous n’avons plus guère de doutes sur la droitisation extrême de l’UMP, son éloignement progressif des valeurs républicaines et son appétence pur les discriminations.   Jusqu’alors, pourtant, les responsables politiques de ce parti étaient demeurés très circonspects, draguant ostensiblement les électeurs du Front National, mais se refusant officiellement à des accords de parti.   C’est cette position que François Fillon a fait voler en éclats le 9 septembre dernier, en n’excluant pas de voter pour un candidat du Front national. Ses propos alambiqués et contradictoires ce matin n’ont pas permis d’être rassuré.   Par cette déclaration, le candidat malheureux à la présidence de l’UMP confirme

0

Les chantiers de voirie de Clamart sont au rendez-vous

Posté le par

Monsieur Berger déplore, à lire son blog de fin août, ce qu'il appelle la "désorganisation municipale", et stigmatise l'absence de gestion des travaux de voirie.   Mauvaise pioche. L'UMP a tenté d'exploiter la toute fin du mois d'août pour cibler quelques jours de retard dans les chantiers en cours. Ce qui serait justifié au contraire, ce serait de souligner la capacité de la Ville et de ses services techniques à conduire et maîtriser selon un calendrier serré un nombre important de travaux lourds et compliqués.   En particulier, l'avancement rapide et quasiment sans heurts des travaux pendant la pause estivale a été spectaculaire.   On aimerait que le chantier du tramway T6, placé sous la maîtrise