Blog de la section socialiste de Clamart
Blog de la section socialiste de Clamart



Communiqué d’Alexis Komlan, secrétaire de section du parti socialiste de Clamart

Posté le par 0 commentaire

Mercredi soir, le conseil municipal de Clamart s’est prononcé sur 2 délibérations qui intéressent directement les militants du parti socialiste.

 

Le conseil a adopté le compte administratif de l’année 2012. Retraçant le budget et l’action du maire, Philippe Kaltenbach, et de sa majorité, le compte administratif a été adopté à 36 voix pour (PS, PC, Verts, Indépendants et MODEM) et 7 voix contre (UMP-UDI-DVD), félicitant ainsi compte l’excellente gestion du maire et manifestant le soutien de toute la majorité à ses actions.

Par un seconde délibération, il était mis au vote le maintien ou non de 2 adjoints socialistes, Mathieu Fayolle et Juana Altamiriano dans leurs fonctions, après le retrait par le maire de leur délégation pour rupture du lien de confiance.

Je vous rappelle que la section avait voté préalablement à une écrasante majorité le rejet du maintien de ces adjoints, par 103 voix pour, 12 contre et 13 NPPV. Le groupe des élus socialistes au conseil municipal avait suivi ce vote, décidant également de ne pas les maintenir en fonction.

Cependant, grâce aux voix des élus Verts en mal d’indépendance à 1 année des élections municipales et des 7 élus UMP-UDI-DVD, le maintien des 2 adjoints a été adopté, avec le soutien de quelques socialistes. Les communistes avaient pour leur part estimé que cette question n’intéressait que les socialistes et ne prenaient donc pas part au vote.

Je déplore que M. Fayolle et Mme Altamirano aient bénéficié des votes des Verts et de l’UMP pour mettre en minorité la majorité de gauche au conseil municipal. Ce coup politicien contribue à dévaloriser l’action politique et dégrader la perception des élus par nos concitoyens.

Ce maintien en fonction des ces adjoints dépourvus de toute mission n’a pu être réalisé que par un soutien massif et total de l’UMP et l’UDI de Clamart, 2 partis qui se caractérisent par des positions antirépublicaines.

M. Berger est l’employé de M. Pemezec, maire du Plessis Robinson, dont il préparait les dossiers. Celui-là même qui se vantait de « virer » de sa mairie une femme au voile sur la tête et d’y prendre plaisir ; qui fait « vachement gaffe » aux Arabes lors de l’attribution de logements sociaux. Quant à l’UDI de Clamart, elle dénonce la participation d’enfants de « Manouches » lors des festivités de pâques à la chasse aux œufs, se demandant si les parents ne feraient, eux, « la chasse aux portefeuilles ».

Je sais que, pour sa part, la section demeure au service des Clamartois et continuera opiniâtrement son combat pour défendre la République, nos valeurs socialistes, lutter contre le racisme et toute forme de xénophobie.

Avec mes amitiés socialistes,

 

Alexis Komlan

Soyez le premier à commenter cet article  >