Blog de la section socialiste de Clamart

Blog de la section socialiste de Clamart

Dans l'actualité

Non, la droite et la gauche ce n’est pas pareil : l’exemple de Clamart

Le par

A l’heure où il est de bon ton de nier les différences entre des politiques de droite et des politiques de gauche, il me semble utile de rappeler quelques fondamentaux, à partir de l’exemple que je connais bien : Clamart, une ville qui a basculé de gauche à droite. En voici un panorama désolant que nous pouvons dresser, après 2 années seulement de mandat de M. Berger. Pratiques démocratiques : - Défaut de transparence de la vie publique : Au conseil municipal, les conseils et commissions convoqués dans le strict délai imposé par la loi (5 jours francs), refus d'organiser les séances avec les groupes

Conseil municipal de Clamart jeudi 14 avril 2016 à 9h45

Le par

Prochain conseil municipal  jeudi 14 avril 2016 à 9h45 L'ordre du jour est particulièrement important et dense. Au programme : - les affaires budgétaires : compte administratif 2015 (abandon de la reconstruction du stade de la Plaine, de la crèche Perthuis, suppression de postes dans les écoles mais explosion des effectifs dans la police municipale, explosion des achats immobiliers, vote du budget pour l'année 2016  (sur lequel nous reviendrons dans un prochain article), attribution de subventions aux associations, nouveau plan de vidéosurveillance pour 760 000 €),  reconduite de Clamart-Plage et du coupon sport que l'équipe municipale précédente avait créés ; - des affaires immobilières, évidemment : un nouveau déclassement place de

La Métropole du Grand Paris : Une ambition pour la France

Le par

[caption id="attachment_1304" align="alignleft" width="68"] Conseiller métropolitain socialiste[/caption] La Métropole du Grand Paris modifie l’organisation territoriale en termes de répartition des compétences et en terme budgétaire. Il est donc important de bien comprendre les enjeux. L’amélioration du réseau de transport, la construction de nouveaux logements, le développement de l’activité économique sur le territoire régional et la création d’emplois sont les éléments clés dans la construction d’un grand projet métropolitain. Un tel projet d'envergure métropolitaine doit pouvoir également développer une meilleure solidarité des territoires, réduire les inégalités territoriales et proposer un rééquilibrage en termes d'accès au logement, à l'emploi, à la formation, aux services et

La lutte pour l’égalité des femmes et des hommes est un combat éminemment socialiste

Le par

C'est en 1910 que la socialiste allemande, Clara Zetkin a proposé pour la première fois l'organisation d'une journée internationale des femmes. Il s'agissait à l'époque de soutenir et diffusé la revendication du droit de vote des femmes. Ce combat ne se limitait pas à cette seule revendication politique. Il englobait déjà tous les droits de la femme, à l'égalité dans le couple, à l'autonomie et aux droits sociaux. Depuis lors, ces revendications ont heureusement prospéré, dans tous les domaines, et sur toute la planète. Les socialistes se sont montrés à cette égard probablement les plus volontaristes, certainement parce que l'un de

Les droits des femmes dans la tourmente ????

Le par

La date du 8 mars a été instituée en 1977 « journée internationale des droits des femmes » par les Nations Unies et nous devons au gouvernement de Pierre Mauroy, sous l’impulsion d’Yvette Roudy, alors ministre des droits des femmes, d’avoir institutionnalisé en France cet événement à compter de l’année 1982. On doit se réjouir, en dépit des critiques encore très persistantes de la part de certains jugeant cette célébration inutile, qu’elle soit l’occasion de dresser un bilan des avancées des droits des femmes en France et dans le monde. Tout est allé vite depuis 1944, année où le droit de vote

M. Berger s’attaque au souvenir de François Mitterrand : sectarisme ?

Le par

[caption id="attachment_1292" align="alignleft" width="150"] La médiathèque François Mitterrand[/caption] [caption id="attachment_1291" align="alignleft" width="150"] François Mitterrand éliminé de la façade[/caption] Le maire LR de Clamart fait remplacer les photos de François Mitterrand sur la médiathèque éponyme : sectarisme ou ignorance ?  La section du parti socialiste de Clamart dénonce le sectarisme du maire LR de Clamart qui a fait retirer le lendemain de la fin des commémorations du 20e anniversaire de François Mitterrand ses photos sur la façade la médiathèque du Haut Clamart ainsi que sa plaque. À peine achevées les manifestations

Le mariage du conseil départemental des Hauts-de-Seine et des Yvelines : une fusion contre nature

Le par

  Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine a engagé, en catimini, avec son voisin des Yvelines, l'idée de fusionner les deux départements. Monsieur Devedjian met en avant les « synergies » entre départements. Il ajoute surtout que son projet consiste en réalité à torpiller la métropole du Grand Paris, entrée en vigueur le 1er janvier 2016, dont la présidence lui a échappé.   En mars 2015, lors de l'élection des conseillers départementaux, ce projet ne figurait dans aucune proposition des candidats élus à cette assemblée. Il est d'ailleurs clair que même l'électorat de Monsieur devait Djian de l'auraient pas suivi.   En effet, personne ne peut croire aujourd'hui que le département des Hauts-de-Seine peux

Parti socialiste : la Justice au coeur

Le par

Notre secrétaire Nicolas Marquis était présent hier au rassemblement des secrétaires de section du Parti Socialiste. Au menu, la présentation du rapport "La Justice au coeur" du député Emeric Bréhier et d'importants échanges avec des acteurs qui luttent contre la précarité, comme la Fondation Abbé Pierre. http://www.parti-socialiste.fr/articles/la-justice-au-coeur-le-rapport-demeric-brehier http://www.dailymotion.com/video/x3pklni_table-ronde-la-relance-de-l-economie-et-la-priorite-a-l-emploi_news?start=1175

Retour sur la séance d’installation du conseil de Territoire T2 : la préface

Le par

Lundi soir 18 janvier la séance d’installation de l’ Etablissement public territorial T2, incluant notre ville de Clamart, s’est tenue à Antony à l’espace Vasarely. Après un message d’usage de Jean-Yves Senan, maire d’Antony,   ce premier conseil d’installation visait à procéder à l’élection du président de l’EPT et des vice-présidents. Une seule candidature pour la présidence, à savoir JD Berger, maire de Clamart, actuellement vice-président également du conseil départemental des Hauts de Seine. Ce dernier a été élu par 71 voix pour, 3 votes blancs. Les élu-e-s socialistes n’ont pas pris part au vote et ont adopté la même

Droit de réponse de Delphine KRUST à la tribune de M. Berger et des élus de la majorité de Clamart

Le par

C'est avec consternation que les militants socialistes de Clamart ont pris connaissance de la tribune de M. Berger et des élus de droite dans le journal municipal de janvier, remettant en cause le choix d'une femme, Delphine Krust, de ne pas porter le nom de son époux. En tant que secrétaire de section du Parti Socialiste de Clamart, je ne peux que m'indigner, dans un journal financé par l'argent public, du traitement réservé à la candidature aux élections régionales d'une femme, militante socialiste depuis une vingtaine d'années, au motif de son mariage avec un adversaire politique, qu'elle n'assumerait pas en ne portant pas le même nom de famille. Cette attaque indigne méprise

Non aux modifications hâtives de la Constitution

Le par

La Commission administrative de la section du Parti socialiste de Clamart s'est prononcé le jeudi 14 janvier 2015, à l'unanimité, contre le projet der réforme de réforme de la constitution proposé par le président de la République consistant à introduire dans la Constitution française l'état d'urgence et la déchéance de nationalité française. Elle rappelle que nos engagements consistent à modifier la constitution pour y introduire plus de droits et garanties, l'Indépendance de toute la magistrature et le droit de vote des étrangers. Les socialistes de la section de Clamart appellent en conséquence le Président de la République et le Premier Ministre à

METROPOLE DU GRAND PARIS ET CONSEILS DE TERRITOIRE : AGIR POUR L’EQUILIBRE ET LA DEMOCRATIE

Le par

Par Isabelle RAKOFF, conseillère municipale socialiste de Clamart et conseillère territoriale du T2 Depuis le 1er janvier 2016, la Métropole du Grand Paris a vu le jour ainsi que les 12 nouveaux territoires qui la composent : notre ancienne communauté d’agglomération Sud de Seine est dorénavant incluse dans le territoire Sud-Hauts de Seine, dénommé T2, qui regroupe les villes d’Antony, Bagneux, Bourg-la-Reine, Chatenay-Malabry, Châtillon, Clamart, Fontenay aux Roses, Malakoff, Montrouge et du Plessis-Robinson. Le décret du 11 décembre 2015 a définitivement fixé ce périmètre. Les élus qui représenteront la ville de Clamart au sein du T2 sont au nombre de 11 dont

Ouverture des écoles du Campus Trivaux – Garenne dans la presse

Le par

Le Parisien Hauts-de-Seine est revenu sur la réalisation net l'ouverture des écoles du Campus Trivaux - Garenne, gros chantier d'excellence voulu et décidé par l'ancienne municipalité : les familles sont heureuses, les élèves ont hâte d'emménager et la journaliste loue la qualité architectural de ces bâtiments, contemporain et coloré. Une très belle réussite, troublée toutefois par des installations revues à la baisse et des finitions au rabais. On regrettera donc que l'ambition de ces équipements voulus pour créer les conditions de la réussite scolaire de tous les élèves de ce quartier du Haut -de Clamart n'ait été rabotée par la nouvelle municipalité qui ne porte manifestement pas un grand intérêt à l'éducation.

MESSAGE DE DAVID HUYNH SUR LE BILAN DES ELECTIONS REGIONALES

Le par

Chère clamartoise, cher clamartois, Une semaine après le résultat des élections régionales, je souhaitais en tant que candidat, partager avec vous le bilan de cette période. La région Ile-de-France bascule à Droite sur la base d’un discours aux accents lepénistes En premier lieu, je regrette le changement de majorité au Conseil Régional Ile-de-France car j’ai la conviction qu’avec une Droite dure à la direction de la Région-capitale, les inégalités et les injustices entre les franciliens et les territoires continueront à s’accentuer. Bien évidemment, l’alternance fait partie intégrante de la vie démocratique. Mais, je déplore la tonalité des tracts de la Droite au second tour de ces élections régionales lorsqu’elle a renvoyé dos-à-dos la

Les derniers contenus multimédias